LE SOLEIL-ROYAL

634.00

En stock

Description

Le Soleil-Royal est construit de 1668 à 1670 à Brest par le maître charpentier Laurent Hubac.
Il est tout d’abord appelé Grand-Henry (en souvenir d’Henri IV), puis Royal-Soleil et enfin Soleil-Royal (référence à Louis XIV, le « Roi-Soleil »).
La coque est lancée le 13 décembre 1669. Elle fait 164 pieds et 6 pouces de long (de l’étrave à l’étambot), 44 pieds 6 pouces de large (sans bordages) et 20 pieds de tirant d’eau. Son premier armement est de 98 canons (de 36, 18, 12, 8 et 4 livres) sur ses trois ponts, ses gaillards et sa dunette. C’est un vaisseau de premier rang, doté comme le Royal-Louis (construit à Toulon) d’un gaillard d’avant. Seuls ces deux vaisseaux à l’époque disposaient de cette caractéristique sur ordre de Louis XIV.
Ces vaisseaux-amiraux disposaient en outre, comme autre marque distinctive, de trois fanaux au sommet de leur poupe et un sur le mât d’artimon. Par ailleurs, autre caractéristique propre à ces vaisseaux, tous les canons à bord sont en bronze, et non en fonte.
Ce bâtiment pouvait supporter jusqu’à 1200 hommes.

Avec ses 2 500 tonneaux et ses 104 canons, sa coque noire, blanc, bleu et ventre-de-biche, coupée de listons d’or, Le Soleil-Royal est un superbe bâtiment. Avec les mantelets rouge vif de ses sabords et les éclatantes couleurs du bordé, il est décoré avec magnificence. Coysevox a taillé lui-même dans le cœur de chêne les figures de la poupe et de la proue, une sirène tenant à la main un globe terrestre. Les ornements de l’arrière sont sculptés par Puget. Cette magnificence sur un vaisseau de guerre peut surprendre. Elle ne doit cependant rien au hasard. Le navire, par la combinaison de ses canons et la richesse de son décor doit illustrer toute la puissance de Louis XIV, le « Roi Soleil », alors en pleine gloire.

Il brûlera lors de la bataille de Hougue, durant la guerre de la ligue d’Augsbourg en 1692. Elle opposait la flotte anglo-néerlandaise à la flotte française du vice-amiral de Tourville.
 

La maquette :

Très belle reproduction, cette magnifique maquette est entièrement fabriquée et peinte à la main.
Le Soleil-Royal renaît de ses cendres grâce à cette maquette dont la finesse de réalisation et la précision des détails en font un magnifique objet de décoration marine.
 

Conditionnement et mode de livraison :

Afin de permettre un transport simplifié, moins encombrant et moins onéreux, le mât de beaupré avec tout le gréement préfixé est sorti de son emplacement pour être simplement posé le long de la coque, permettant ainsi un emballage moins volumineux.
Néanmoins tout a été conçu pour un montage très simple et facile, ne nécessitant ni colle, ni outillage particulier. Il suffira de remettre le mât de beaupré dans l’emplacement prévu, tout le gréement étant déjà préfixé en position sur la mâture. La mise sous tension des différents cordages, pour assurer un positionnement bien rigide du mât et de son gréement, se fera tout simplement grâce à des nœuds coulissants prévus à cet effet.

La maquette est parfaitement protégée par un cadre en bois à l’intérieur d’un emballage en carton.
Elle est livrée sur palette filmée.
 

Dimensions :

Longueur hors tout: 80 cm
Longueur coque: 72 cm
Largeur hors tout: 24 cm
Hauteur hors tout: 68 cm

Informations complémentaires

Poids 8 kg