Livraison sous 5 à 10 jours ouvrés, voir nos conditions de livraison
logo de mistral production maquette de bateau 06 23 43 01 18 | Email |

Cliquer sur la loupe pour un affichage plein écran

18ème – Le BOUNTY (72 cm)

590.00

En stock

 
Cette maquette montée du célèbre « Bounty », est fabriquée en bois et entièrement construite et peinte à la main. Sa réalisation très soignée, ainsi que la finesse de sa construction et de sa finition, raviront les amateurs de beaux objets de décoration marine.
 

Longueur hors tout : 72 cm
Longueur de coque : 60 cm
Largeur hors tout : 27 cm
Hauteur hors tout : 63 cm

Poids avec emballage : 8 Kg
Dimensions emballage : L = 83 cm ; l = 31 cm ; H = 71 cm
 

Conditionnement et mode de livraison :

La maquette est parfaitement protégée par un cadre en bois à l’intérieur d’un emballage en carton. Elle est livrée par messagerie (Colissimo ou Mondial Relay).
 

L’histoire du Bounty

Le Bounty est un navire bien connu de tous aujourd’hui grâce aux films qui ont illustrés la célèbre mutinerie vécue en 1789 dans le Pacifique Sud.

Ce vaisseau de la Royal Navy, commandé par William Bligh, quitte l’Angleterre fin 1787 dans le but de ramener de Tahiti des plants d’arbre à pain destinés à nourrir les esclaves.
Une première tempête oblige l’équipage à relâcher à Tenerife pour réparation et voit naître un premier conflit avec son capitaine. Puis, lors de la traversée de l’Atlantique sud, des accusations de Bligh et des rationnements feront monter l’indignation des hommes à bord.

Malgré un mois de lutte, le navire ne parviendra pas à franchir le Cap Horn. Il mettra alors le cap sur Bonne Espérance. Après s’être ravitaillé en Tasmanie, au terme de 10 mois de navigation, le Bounty parvient enfin à Tahiti en octobre 1788. La récolte des arbres à pain durera 6 mois. La tyrannie de Bligh sera à l’origine de très fortes tensions. Quelques hommes tenteront de déserter et seront sévèrement punis.

Le 28 avril 1789, suite à des accusations injustes de Bligh, Christian Fletcher déclenche une mutinerie avec 11 hommes d’équipage. Le capitaine Bligh et 18 hommes d’équipages qui lui sont restés fidèles, sont abandonnés sur un canot de 7 m. Ils réussiront l’exploit de rejoindre l’ile Timor au bout de 41 jours !

Une partie des mutins s’installe sur l’ile Pitcairn et brûlent le navire en espérant échapper à la Royal Navy. D’autres restés à Tahiti sont capturés et ramenés pour être jugés en Grande Bretagne lors d’un procès retentissant.

Bligh, rentré au pays avant eux, sera promu au rang de commandant du HMS Providence et repartira chercher des arbres à pain lors d’une seconde expédition.


    Aucun avis à afficher
    cssxhtml